Sur la road
Pierre schilling

Ça démarre comme un départ en vacances normal : le motard a oublié un truc en partant, les copines cherchent un sujet de conversation pour passer le temps dans la voiture, l'auto-stoppeur est mal à l'aise. Et quand la faim se fait sentir, tout le monde s'arrête sur une aire d'autoroute. C’est comme ça qu’une bande de vacanciers – tous plus idiots et farfelus les uns que les autres - se retrouve dans la station-service d’un pompiste qui voulait juste qu’on lui fiche la paix. Tout ce petit monde s'entrechoque n'importe comment et les vacances deviennent bientôt une absurde course-poursuite pleine de rebondissements. Dans les moments durs, nos amis font preuve d'un bel esprit d’entraide et partagent un barbecue sous les étoiles. Mais le danger n'est jamais très loin. Sur la road fonce à 200 à l'heure sur les chemins de la rigolade bébête. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? Absolument tout.


Interactivité

Pierre Schilling opte pour une approche de la narration sur écran qui utilise intelligemment les différents formats qu’offre ce support. En faisant se succéder des séquences en scroll horizontal puis vertical et des portions d’images en turbomédia il plonge le lecteur, à la suite de ses personnages, dans un récit riche en surprises. Durant un moment à la temporalité un peu suspendue, il nous propose de choisir l’ordre dans le quel on va rencontrer les différents protagonistes du récit lors de deux passages où apparaissent des images cliquables (indiquées par des petits gifs). Passé ce moment de choix, les éventements emportent les personnages et le lecteur avec. Dans un tourbillon de rebondissements, on retrouve le rythme des successions de formats qui nous entraînent vers une folle course poursuite.

 




L'Auteur

Pierre Schilling prend un plaisir communicatif à mettre en scène et en difficultés cette clique bigarrée qui se démène sur l'autoroute des vacances. A grand coups de trames vibrantes et de trait crado, il crée des visages qui suintent le malaise et des situations hilarantes, parsemées de collages qui font mouche. Outre des planches parue dans divers collectifs (Un Fanzine Carré numéro C, Drozophile, Nicole, etc. ) il a publié sa première bande dessinée, Pain d'épices, chez Drozophile en 2012. Plus récemment il a sorti L’enquête de l’Inspecteur McCullehan, chez les Requins Marteaux en 2019.

Dans la collection RVB: Sur la road